lundi 30 janvier 2023

En mémoire de José Delattre

 A toi qui nous manque ...

"Le souvenir d'un être absent s'allume dans les ténèbres du cœur,
plus il a disparu, plus il rayonne !"

Victor Hugo



samedi 28 janvier 2023

*L'horloge du Temps


Le bruit du temps qui passe,
Inexorablement...
S'insinue et me glace,
Insidieusement.

Le tic-tac martelant,
Seconde après seconde,
De ce bruit lancinant,
Qui dans ma tête gronde.

Me rappelle chaque jour,
Que notre vie est brève...
Et que viendra le jour,
Où l'aventure s'achève !

Maudit Tempus Fugit,
Je hais ce temps qui fuit,
Qu'effeuille la marguerite,
De mes jours qui s'enfuient

Cette horloge infernale,
Broie mon cœur et l'entaille,
Bruit railleur et crispant...
De l'horloge du temps.

© José Delattre - 20/08/2016
Tous droits réservés

samedi 21 janvier 2023

*Manteau blanc !

 


La lune s'est ébrouée cette nuit
Sous les effets du vent solaire
Ses perles d'eau se sont enfouies
Et retombées dans l'atmosphère
Elles deviennent perles de pluie !

En traversant le froid nuage
Elles s'agglutinent en cristaux
Qui comme autant d'étoiles sages
Grain de poussière et vapeur d'eau
Tombent et blanchissent le paysage !

Cristal d'étoile, flocon de neige
Silencieux, tu planes dans l'espace
Te posant léger, tu protèges
Et pares de blanc toutes les surfaces
Beauté suprême, divin sortilège !

Ce matin encore au lever du jour
Découvrant ta toile, nos yeux ébahis
Du tableau grandiose laissé cette nuit,
Ta nature s'impose et nous dit bonjour
Sous son manteau blanc, l'hiver est amour !

© José Delattre - 30/01/2019
Tous droits réservés

Photo personnelle

Extrait recueil ; Auprès de mon arbre

samedi 14 janvier 2023

Ô Temps Suspend Ton Vol


Tempus fugit, le temps s'enfuit, inexorable...
Parant nos visages de multiples arabesques,
Et nos vingt ans nous paraissent si misérables,
Tant il est loin de nous, ce temps de la jeunesse. 

Le temps nous fuit si vite, c'en est une punition,
Hier, avant-hier, le passé..., toute une éternité...
Pourtant c'était seulement il y a quelques années,
Malgré tout, nos vingt ans ne sont plus qu'illusions.

Je n'ai aucun regret qui effleure mes pensées...
Ma vie fut bien remplie et mon coeur fut comblé,
Mais ces maudites aiguilles qui tournent me désole.

Ce n'est pas de mon fait, mais du temps qui me fuit,
Comme si j'avais la peste ou quelqu'autre maladie...
Maudit tempus fugit... Ô temps, suspend ton vol !*

© José Delattre - 30/09/16
Tous droits réservés
Image ; Kay F.

Événement D-D M-A :"Et si l'on s'inspirait des grands poètes... (poésie ou prose)
Contrainte : Ô temps suspend ton vol (A. Lamartine)

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.