dimanche 26 mars 2023

S.O.S - Terriens en Détresse


La barbarie qui sévit, n'a donc encore atteint,
Le cap insupportable des limites de l'horreur...
Jusqu'à quelles extrémités serons nous contraints,
De subir l'indicible violence de ce climat de peur.

Quelle est donc la limite au-delà de laquelle...
Tous nos grands dirigeants ôterons leurs œillères,
De réunions de crise en grandes conférences
Que sort-il de concret de toutes leurs manigances

Faut-il que la planète soit à feu et à sang ?
Que cette situation devienne irrémédiable !...
A trop vouloir concilier les choses inconciliables,
Leurs mots vides de sens se dispersent à tout vent.

Sont-ils donc devenus à ce point si crédules...
Leur déluge de feu, n'arrêtera pas ces déments,
Plus jamais ça! martelaient nos pères il y a 50 ans,
Ô rêve européen !Ce Babel de guignols devenu ridicule...

...Qui profite aux puissants du monde de la finance,
Dont les pétrodollars entretiennent les conflits...
En vendant l'armement nous entrons dans la danse,
Attentats ! dégâts collatéraux, pour nous, les petits.

Dans cette partie d'échecs à l'échelle planétaire,
Où nos grands dirigeants en pions manipulés...
Obéissent aux ordres des organismes bancaires,
Nous les petits, sommes devenus, menues monnaies !

Qui sème le vent récolte la tempête disaient nos sages,
Les fils de ces pères là ont oublié l'adage.
Et dans leur arrogance, ils ne nous entendent plus,
Imbus de leur personne, ils ne se comprennent plus ! 

De la plume par nos mots , réenseignons ces sots,
Poètes, philosophes, ils ne savent plus le sens des mots
A mille, à cent, à dix, peu importe le nombre, soyons là ,
Présents... Et s'il n'en reste qu'un, je serai celui-là*.

© José Delattre - 26/09/2016.
Tous droits réservés

Événement de DDMA : "Et si l'on s'inspirait des grands poètes.."(poésie ou prose)
Contrainte : ...Et s'il n'en reste qu'un je serai celui-là (Victor Hugo)

samedi 18 mars 2023

*Viens !


Viens, prenons cet entrelac,
Partons à l'aventure !
Dans ce canot pour deux,
Qui n'a pas de voilures.

Viens, par cette belle soirée
Sous ce ciel orangé...
Et au gré des courants !
Laissons-nous dériver.

Viens, laisse-moi t'emmener
Dans le calme du soir,
L'horizon est là-bas...
Et il nous tend les bras.

Viens, poses ta tête là,
Au creux de mon épaule,
Et ne réfléchis pas...
Car ce moment est nôtre.

Viens, sens-tu la brise marine,
Qui monte et nous taquine,
Embarquons sans tarder...
Laissons-nous emporter.

Viens, l'océan nous appelle,
Et notre heure est si belle,
Demain, nous serons vieux...
Soyons fous tous les deux !

Viens, ce sera notre quête,
Sur cette barque frêle,
J'emmène nos envies...
Et toutes nos folies.

Viens, le large nous appelle,
Faisons le saut de l'ange !
L'océan est orange,
Comme la couleur du ciel

Partons, il n'est que temps,
Émotions, sentiments...
L'intuition guide l'envie,
Nous trouverons un port...
Pour bâtir notre vie.

©José Delattre - 31/08/2016

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre


"Viens ! (Rêverie), mise en musique par +Fanny Rose​...
Chers amies et amis, je vous souhaite une douce soirée. ...
Je vous embrasse 💜🎶

Bonne écoute 🎶🎶🎸🎸🎤🎤
Merci infiniment ma Fanny 💜💜🎶🎶🎶🎶🎶"

jeudi 16 mars 2023

*Ressenti


J'ai parfois ressenti des choses très profondes !
Dans le calme du soir quand le soleil s'incline,
Et tel un chariot d'or par-dessus les collines,
Va déverser son feu sur l'autre face du monde.

© José Delattre - 03/02/2017
Tous droits réservés

Extrait Recueil "Auprès de mon arbre"

dimanche 5 mars 2023

Nos Routes


Plein de routes croisent notre vie,
Aujourd'hui plus encore qu'hier...
Et des destins sont devenus amers,
De l'horizon bouché de leurs envies.

Les rêves d'aujourd'hui...
Ne sont plus ceux d'antan !
Et dans la cour des Grands,
N'entrent plus les petits !

Il reste une cour des sages...
Aux poètes que nous sommes,
Fusain d'un nouveau rivage,
Pour quitter cette Sodome !

Par dessus notre nimbe existe la sagesse,
Des Poètes Philosophes qui nous ont enseignés,
Il faut quitter ces cours au disque dur rayé...
D'un essor éclairé, qu'un nouvel avenir naisse.

© José Delattre - 02.08.16
Tous droits réservés

Poésie en écho à la plume de Nina Brig
et son poème "Nos chemins"

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.