samedi 30 juillet 2022

*Ainsi va la Vie !


Dans le petit matin s'éveille,
Un jour léger car voici l'aube
Teintant le ciel d'un azur rose.

De son nid depuis la veille,
L'oiseau s'envole vers l'herbe haute
Dans l'air léger, sous l'azur rose.

Les abeilles quittent leurs ruches,
Allant bourdonner sur les roses
Des massifs que l'aube arrose.

La brume qui plane sur la prairie,
Eclate en bouquets, s'évanouit
À mesure que le ciel bleuit ;

Et qu'apparaît sur l'horizon,
L'astre qui baigne de ses rayons
Toute la plaine qui s'éclaircit.

Mais les yeux de celle que j'aimais,
Se sont fermés à tout jamais
Me laissant seul et interdit !

Ainsi va la vie !

© José Delattre 04/12/2020

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre

samedi 23 juillet 2022

Démocratie... Vous avez dit démocratie!


État des lieux consternant !!!

Démocratie, expression souveraine du peuple dit le Dico...
D'un scrutin à l'autre, d'un continent à l'autre,
Les mêmes causes produisent les mêmes effets,
Une expression des peuples trompés et méprisés,
Engrenage inéluctable d'un avènement du pire.

Pris dans leurs folies des grandeurs,
Grands médias, économistes renommés, éminents penseurs,
Autorités autoproclamées distillent du haut de leur Olympe,
Leçons de morale, visions apocalyptiques, espérant un choc...
...Ramenant le peuple à la raison... Mais leur éthique est en toc.

Leurs formules sont creuses et leurs mots, vides de sens,
Après le Brexit et l'élection de Trump aux USA, tout devient possible
Un monde s'effondre, devant nous comme un gouffre béant,
Ouvrant la porte à tous les probables, le risque est grand pour la France !
Au lendemain de ces séismes, tous les "experts" ont le vertige,

Mais si un fossé s'est creusé entre "ceux d'en haut" et "ceux d'en bas",
Il convient de ne pas se méprendre sur l'identité des coupables, n'est-ce pas ?
La fracture n'est pas la rébellion du peuple, mais la révolte des élites, ces puissants Nouveaux démocrates convertis aux délices de la dérégulation néolibérale,
Qui se mettent à l'abri des fracas d'un monde qu'ils ont voulus en plein bouleversement.

Nouveau millénaire, nouveau siècle, nouveau monde, nouvelle démocratie? ...
Avant c'était la révolte des masses qui représentait une menace pour l'ordre social,
De nos jours, la menace semble provenir de ceux qui sont au sommet de la hiérarchie,
Europe des puissants, mondialisation des lobbies, traités de libre-échange foireux !
La crise de 2008, les paradis fiscaux, les inégalités, les vagues migratoires, la menace terroriste...

Ce climat délétère instille au cœur de nos démocraties affaiblies un germe de guerre civile,
Des comtés désindustrialisés de l'Ohio aux populations abandonnées de Calais
Les mêmes symptômes rongent la cohésion des sociétés occidentales d'aujourd'hui !
Et produiront, si rien ne bouge, les mêmes effets au fond des urnes, demain !
Liberté, Égalité, Fraternité ou êtes-vous flambeaux de la démocratie ?...

© José Delattre - 15/11/2016.

Source : hebdomadaire Marianne n° 1024.

samedi 16 juillet 2022

*Il y a quelques vingt ans



Te souviens-tu d'un temps, qui n'est pas si lointain,
La joie était partout, on s' amusait d'un rien...
Tous les étés le soir, on restait tard dehors,
Et il faisait nuit noire, que l'on riait encore.

On riait d'une bêtise, faîte dans la journée...
On inventait des blagues, qu'on ne ferait jamais,
C'était encore le temps ou d'envies la tête pleine,
On rêvait de lendemains aux aurores sereines.

Nous avions tant de chats, on ne les comptait plus,
Muret de dix colonnes, avec un chat dessus...
Chacun prenant la pose, en ayant sa grimace,
Ils pouvaient quelquefois avoir certaines audaces.

Ces printemps, ces étés, chaque année nous comblaient,
Dans la douceur du soir, des papillons de nuit...
Venaient brûler leurs ailes à la lampe allumée,
Et nous les regardions, amusés, rêveurs et réjouis.

On parlait d'avenir, on faisait des projets,
On aimait quelquefois même les exagérer...
Il nous restait encore quel qu'air de liberté,
Quelques hautes valeurs qui nous faisaient rêver.

Il y a quelques vingt ans, ce n'est donc pas si loin,
Et pourtant dans nos têtes, c'était il y a longtemps...
Ce siècle a bouleversé tous nos repères d'antan,
Et nous ne rêvons plus, d'avenir si lointain.

Nous devons réveiller le meilleur de nous-même,
Éloigner ces richesses qui ne servent que les mêmes...
Revenir aux vraies valeurs, celles qui nous ont construits,
Reprendre sereinement le cours de notre vie.

Nous pourrons à nouveau, et rêver d'avenir...
Et rire de bon cœur, évoquant nos souvenirs,
Et les soirées d'été, jusqu'à pas d'heure dehors,
Dans la sérénité, et racontant nos blagues, rire jusqu'aux aurores.

© José Delattre - 20/03/2016.

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre

samedi 9 juillet 2022

*La Quête du Graal


A l'aube de mes nuits, sur la fleur de mon âme
De torpeur envahie, une éternelle flamme...
Parcourt mes rêves fous, dans la quête du Graal,
Ce mythe convoité, celtique et médiéval.

Je deviens Perceval ou le conte du Graal,
Avatar immortel, celtique mythologie...
La corne d'abondance de mes folles envies,
Ce Graal de mes folies, en recherche totale.

Je peux être Arthur, le roi des Chevaliers,
Ceux de la Table Ronde où trône le symbole,
De la coupe mythique, du sang du crucifié...
J'ai le cœur bondissant et l'âme qui s'envole.

Je deviens tour à tour, ou Merlin l'enchanteur,
Ou bien Indiana Jones dans sa dernière croisade...
Ou de l'idéal chevaleresque, un chevalier de cœur
Mais Lancelot toujours, me sauve des noyades.

Mes rêves prennent vie, dans la poursuite totale,
De cette quête absolue de découvrir le Graal...
Quand enfin je retrouve Angélique dans mon rêve,
Roland perd son épée !... le réveil est une trêve !

© José Delattre -13/06/2016.

Challenge Mélancolie/Bonheur
de Sabine Bosi

Extrait Recueil ; Mon Image d'Epinal

dimanche 3 juillet 2022

Mon Image d'Epinal ~ Recueil

 Cher(e)s ami(e)s lecteurs & lectrices,

C'est avec un grand honneur et une immense joie
que j'ai le plaisir de vous annoncer l'édition à titre posthume
du second recueil de poésie de mon cher papa
💖


Ce recueil, il l'avait préparé bien avant de décéder
"Mon Image d'Epinal"
est dédié à celle qu'il a aimé toute sa vie et même après !

C'est un recueil de poésie d'amour que je vous invite à découvrir ;



Merci infiniment pour tout ceux qui continuent à le suivre
Merci pour vos partages, vos likes et vos commentaires
qui me touchent autant que si c'était lui !

Son nouveau recueil est désormais disponible
dans les librairies francophones et chez Bookelis...

Vous avez le choix pour faire votre achat, je vous ai renseigné
tous les liens où l'on peut se le procurer  😍

Bookelis.com/Mon Image d'Epinal.html

Sur Fnac

Sur Amazon

Chez Decitre.fr

Chez Furet.com

Chez Librel

Chez Lireka.com

Abebooks.fr

Placedeslibraires.fr

Chez Rakuten

C'était une si belle plume !

Vos visites sur ce site nous le prouvent chaque jour 🙏


Laurence, sa fille

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.