dimanche 28 août 2022

J'ai Compris !

 


J'ai compris que mon cœur,
N'était pas pour une autre !
Qu'au delà du bonheur.
L'amour qui fut le nôtre
Ne serai plus jamais
Comme l'amour avec toi ;

J'ai compris !
J'ai pourtant essayé,
Dans les parfums d'une autre !
De retrouver l'amour
Aux belles saisons chaudes ;
Elle était plus amie
Qu'amoureuse de moi ;

J'ai compris !
Tu es ancrée dans ma mémoire,
Pour des nuits et des jours ;
Tu hantes même mes couloirs ;
Quand je pense à l'amour !
J'ai cherché jusqu'aux heures,
Où perdu dans mes doutes
Le hasard ! Ô bonheur,
Avait mis sur ma route ;
Une amie ; plus amie,
Qu'amoureuse de moi ;

J'ai compris !
Elle est ancrée dans ma mémoire,
Pour des nuits et des jours ;
Elle hante même mes couloirs,
Quand je pense à l'amour !
Mais elle est ma plus belle histoire,
Et j'en rêve, j'en rêve toujours.
Et je l'aime, c'est ce qu'elle veut,
Elle est comme une ombre
Qui danse devant mes yeux
C'est ce qu'elle veut !
Et je l'aime, c'est ce qu'elle rêve,
J'aimerai être de nouveau
Dans ses bras
C'est ce que j'rêve !
Et je l'écouterai,
Me parler de l'amour !
Et de l'éternité,
D'aimer, d'aimer toujours ;
De nos âmes scellées
Par delà l'au-delà

J'ai compris !
Tu es ancrée dans ma mémoire,
Pour des nuits et des jours ;
Tu hantes toujours mes couloirs,
Quand je pense à l'amour !
Mais tu es ma plus belle histoire
Et j'en rêve toujours !
Amour d'une vie ou amitié ;
Mon cœur s'est déchiré !
Alors vois-tu maintenant, j'attends !
De retrouver l'amour

*Depuis je compte les jours ...
*Depuis je compte les jours !

* inspiration : c'est écrit de F. Cabrel (mélodie)

© José Delattre 24/10/2019.

samedi 20 août 2022

*Le Monde est Poésie


Torrent tumultueux, tout est mots, tout est rimes
Du vent tempétueux qui souffle sur les cimes ;
Au flot de la rivière qui rugit ou divague
Même Phébus s'assoupit sur le calme des vagues

Le monde est poésie, c'est un divin mystère !
Et l'azur capricieux s'applique, devient poète ;
À l'image des étoiles qui tapissent sa sphère,
La voie qu'on dit lactée, dans nos yeux, se reflète !

Au rythme des saisons, la poésie se tresse ;
Elle se teinte d'amour et d'espoir, et d'ivresse !
Le canevas prend forme, se dévoile sous nos yeux.
Nos cœurs sont ébahis du souffle mystérieux,

Cette musique dans l'espace, cette divine mélodie,
De la terre, notre monde ! Le monde est poésie !

© José Delattre 09/01/2018.
Tous droits réservés

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre

vendredi 12 août 2022

*Etoile filante !



Dans mes rêves étoilés
Le ciel couleur bleu nuit,
Me renvoie des reflets
Et colore mes défis.

Pétillant filament
Un feu traverse le ciel,
Feu follet souriant,
Ma joie est arc-en-ciel.

Brillante et éphémère
Sa trace l'est tout autant,
Elle consume l'atmosphère
En un si court instant.

Et il faut faire un vœu
Dans ce moment magique,
Tant elle est à vos yeux
Merveilleuse et ludique.

Un moment hors du temps
Où une étoile filante,
Vous fait signe en passant
De sa trace brillante

© José Delattre 09/02/2019

Extrait Recueil ; Mon Image d'Epinal

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.