dimanche 30 avril 2023

*Le Ciel Flamboie



Le ciel flamboie de mille feux,
Sous les sens exacerbés,
De nos mots entremêlés
Le petit jeu est amoureux.

Et nos âmes qui dérivent,
Follement dans l'aventure
Se confondent en murmures
Se posant joyeuses sur la rive

Pour que nos cœurs à l'unisson,
Sous l'astre complice du soir,
Reflètent dans l'eau miroir...
La fulgurance de nos frissons.

Frissons d'amour ou d'amitié ?
Seule, la fleur de nos âmes sait,
La brume envahi nos esprits...
Le temps s'arrête, est-il minuit?...

...Est-il midi ? Nul ne sait...
Et de nos mots entremêlés,
Fuyant les peines, fêtant les joies,
Pour nos deux cœurs, le ciel flamboie.

© José Delattre - 11/08/2016
Tous droits réservés

Extrait Recueil : Auprès de mon arbre

dimanche 23 avril 2023

*Le temps d'une vie



Il faut bien tôt ou tard, atteindre l'âge adulte,
La vie peut être belle, pour tout qui, sait aimer...
Aimer, ce mot que l'on répète quand le cœur en tumulte,
On a trouvé l'âme sœur pour bâtir ses projets.

Mais la vie est ainsi faite, c'est une longue quête,
Pour franchir les écueils, tu devras te doter d'une solide armure,
Les caprices du temps, la confiance qui fuit, les faux amis qui guettent,
Les promesses non tenues, les échecs, la douleur des blessures...
Sont de multiples pièges dont tu dois te méfier.

Les ennemis sont partout, les jaloux, les envieux, même le temps qui fuit,
Tu as bâti ta vie, avec la femme que tu chéris et tu aimes tes enfants,
Tu te sens responsable de toute cette famille, celle que tu as construit,
Ne t'égare pas en route et va droit ton chemin, le cœur fier et content.
Mais tu n'es qu'à mi-chemin, le cœur plein de courage tu dois persévérer.

Tes enfants vont grandir et à leur tour aimer...
Se trouver une femme et te faire des petits, et oui !
Tu apprendras la patience et l'art d'être papy,
Le temps passe, tu vieillis, mais avec l'expérience, tu apprends à gérer.
Continues, reprend ton fardeau, maintenant tu sais comment te préserver.

Inéluctablement, la vie t'entraînera vers l'heure de la retraite,
Et quand tu voudras faire une pose d'une vie de labeur d'un repos mérité,
Cette grande famille, ta descendance, viendra te conter ses soucis, à toi, l'ancêtre...
Pour eux, tu seras l'exemple, le sage, attendant de toi un conseil avisé.

Ta dernière heure n'est pas venue...mais cette dernière étape sonne pour toi le glas !
Passer le relais de ton expérience après avoir vécu et surmonter tant d'années,
Tu transmettras ta sagesse car tu sais : "Qu'à cœur vaillant rien d'impossible"!
Et à tes petits enfants et peut-être même leurs enfants tu confieras ceci,
"Sachez qu'aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années."

© José Delattre - 03/06/2016

Événement D-D M-A : Inspirons-nous d'un titre...

Une vie. (Guy de Maupassant) - roman

Remarque : ce récit poétique été le 31e thème du challenge Avril-Mai,
mais il correspond au titre inspiré. Il était là tout prêt, attendant cet événement

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre

lundi 17 avril 2023

*Impression Poète !



Un vent de poésie s'est levé ce matin,
D'où vient-il, nul ne sait !
Mais ce qui est certain ;
C'est qu'il a déposé des perles de rosée,
Sur un tapis de mousse !
Telle une poésie étalée qui se trousse
Chaque perle de rosée,
Comme une chanson douce
Telle une herbe qui pousse,
Dans les airs et dans l'ordre monte une mélopée,
Symphonie qui panse les maux,
Vers et rimes s'égayant, venant d'on ne sait où ;
Allant on ne sait où ?
Mais qui charme l'oreille en mode allegretto !
Fantaisie de beaux mots !
Des mots écrits ! Par qui ?
Scribes, écrivains, poètes ! Ont-ils eus de grands maîtres ?
Sur leur extrait de naissance, est-il écrit "Poète" ?
Y a-t-il une école ? Faut-il avoir appris ?
Pour que les vers soient beaux !
Poétesse ou poète, belles rimes, faiseurs de rêves !
Vos poésies permettent de nous émerveiller ;
Nés d'un terreau fertile et d'une bonne sève,
Vous n'êtes jamais à cours de mots qui font rêver
Vous êtes de grands enfants !
Car l'enfant s'émerveille du beau ;
Et le poète est né avec le don de peindre ses mots,
Et d'exprimer avec grâce le vivant qu'il perçoit !
Car devenir poète est une naissance ;
Quand vient l'inspiration c'est une renaissance !
Poétesse ou poète, reine ou roi de la rime et de la plume,
Tu as conservé le regard des premiers jours !
Ton parchemin plein de richesse depuis toujours ;
Beauté des sons et des images,
Nous envoûte !
Conserve ta prime jeunesse
Un regard qui jamais ne pèse et ne mesure ;
Qui jamais ne critique, ne juge et ne compare !
Alors dans l'intimité des choses et des Êtres ,
Ta plume chantera ! Et tu seras poète !
Le poète est un être original,
Différent des autres hommes et femmes !
Infatigable troubadour ;
Médiateur entre la nature et l'amour !
Capable d'entrevoir l'idéal !

Le rimailleur !
Sur un tapis de mousse
Est un tapis de mots
Comme une chanson douce
Dès qu'elle prend son envol
Elle devient fantaisie
C'est une poésie
Qui émerveille
Charme l'oreille
La plume poétique
Aux mots magiques
D'un cœur en fête.
Impression poète !

© José Delattre - 09/12/2018
Tous droits réservés

Extrait Recueil ; Auprès de mon arbre

dimanche 9 avril 2023

*Un Parterre de Roses


Même s'il n'est qu'apparence,
Je prendrais ce chemin qui me conduit vers toi,
Ce chemin fait de roses et d'épines.

Même si les circonstances,
Des hasards de la vie conduisent quelquefois,
Dans des endroits où les ronces dominent.

Ou on recule ou on avance,
Ou que l'on aille il faut y aller certain de soi,
Ne pas s'égarer dans les ruines.

Sur la route que je prendrai,
Peu importe l'endroit où j'irai,
Là où je m'offrirai une pause...
M'attendra un parterre de roses

© José Delattre - 31.07.2016
Tous droits réservés

Extrait Recueil : Auprès de mon arbre

lundi 3 avril 2023

Nos Rêves d'Antan


Où sont nos rêves d'antan...
Les rêves fous de nos vingt ans !

Ceux que notre amour a dessiné,
Sous l'astre blond d'un soir d'été...
À l'essor de ces années sixties,
À l'apogée des Trente Glorieuses,
L'homme rêvait conquérir l'astre poésie,
Exutoire d'une génération laborieuse.

Où sont nos rêves d'antan...
Les rêves fous de nos vingt ans !

Les garçons et les filles du même âge,
Déambulaient dans les rues deux par deux,
On parlait d'amour à tous les étages...
Envies de fantaisies et de rêves amoureux,
Les jours trop courts retenaient les nuits,
On rêvait d'un autre monde, éternel paradis.

Où sont nos rêves d'antan...
Les rêves fous de nos vingt ans !

Notre vie était parchemin poésie,
De Brassens à Béart, de Brel à Aznavour,
Tous ne parlaient que d'amour...
Golf Drouot, grande époque entr'autres,
Johnny, Sylvie, Sheila, Eddy, Claude et les autres,
Continuaient à nous bercer de mélodies...
Chaussettes Noires ou Chats Sauvages !
Ça n'avait vraiment pas d'importance,
Nous étions amoureux et avions le même âge.

Où sont nos rêves d'antan...
Les rêves fous de nos vingt ans !

© José Delattre - 15/06/2016
Tous droits réservés

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.