lundi 22 février 2021

In Mémory - Livre d'Or


"C'est aux premiers regards portés
En famille autour de la table
Sur les sièges plus écartés
Que se fait l'adieu véritable"

~ Marcel Pagnol ~

Merci à vous tous, ami(e)s, poètes(se)s, visiteu(se)rs d'avoir suivi avec autant d'affection et d'amitié la plume de José Delattre, poète amoureux de la vie et de l'amour. Cette page est dédiée à ceux qui désirent laisser quelques mots en souvenir de leur rencontre, de leur partage, de leur amitié avec papa... N'hésitez pas à laisser un commentaire, un petit mot de douceur, un sentiment, un souvenir ...


Ce livre est destiné à honorer sa mémoire et surtout sa plume ... Merci à tous de l'avoir autant apprécié, il aimait tellement vos partages ... Il laisse un grand vide derrière lui mais ses écrits restent et vous pouvez les retrouver ici dans ce blog ou sur le site https://poesie.webnet.fr/



"Les amies, les amis !
Quand ils sont sincères
Sont comme un point d'appui ;
À vos maux de la terre !"

Delattre José - 04.02.2018

*Lettre à l'Absente*


                                      

Dis, c'est comment la mort ?
Te sens-tu bien là-bas ?
Est-ce qu'on s'occupe de toi ?
Est-ce qu'on t'a déjà dit quand je te rejoindrai
Reprendre notre amour où nous l'avions laissé ?

Dis, est-ce que tu te souviens de notre vie sur Terre ?
Dans les bras l'un de l'autre, prolongeant nos étreintes !
Ma plume écrit ces mots sans trop savoir comment
Ils pourront te rejoindre
Mais il faut que tu saches que ma peine est sévère !

Dis, dans ton paradis blanc...
Y-a-t-il une porte d'où l'on peut s'évader ?
Y-a-t-il des montagnes, y-a-t-il des vallées
Où l'on peut se cacher ?
Y-a-t-il des fontaines, y-a-t-il des rivières ?
Y-a-t-il des oiseaux, des abeilles et des fleurs ?
Ou doit demander à Saint Pierre ?

Les anges sont-ils gentils, ont-ils de grandes ailes ?
Ou n'est-ce que des on-dit, dans un monde virtuel ?

Vois-tu ma chère absente
Il y a des jours parfois, où tout me parait beau !
Je ressens ta présence par delà mon épaule
Alors, si tu peux lire mes mots
Lorsque viendra mon tour
J'aimerai sentir ta main qui sur ma main me frôle ...

Comme une bouteille à la mer,
Je confie mon parchemin à l'univers !
A bientôt pour l'éternité, José


© José Delattre - 13/11/2017

 Image du Net

Merci à vous

A vous qui passez de temps en temps m'accorder un peu de temps, à vous qui laissez quelques mots, à vous qui m'êtes fidèles et venez me lire régulièrement, je tiens à vous dire "MERCI". Ce jardin vous est dédié ... Il est l'essence du poète, laissez vous guider par sa plume ! Bon voyage au fil de ces pages et belles découvertes... N'hésitez pas, abonnez-vous à ce blog afin d'être les premiers avertis des nouveautés et de ne rien louper !

Rechercher dans ce blog

Dans les Pas de Baudelaire*

Sois sage ô ma douleur et tiens-toi plus tranquille... Combien de fois, naguère, n'ai-je répété ces mots, Spondylarthrite ankylosante, ...

Stat.